Voir vos messages    Voir vos messages  
 + Enregistrement
  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

    Reseaux sociaux

  • deviantart
  • Flux rss
  • Twitter
  • facebook
  • stuble
  • delicious
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !




Cancer de la prostate : la chirurgie inefficace?

Publié par napakatbra le 30/04/2012 14:05:06 (296 lectures) Articles du même auteur
Aux Etats-Unis, la plus grande étude jamais réalisée sur le cancer de la prostate révèle que l'ablation chirurgicale est inefficace dans la plupart des cas.







Cancer prostate chirurgie ablation

L'étude PIVOT (Prostate Intervention Versus Observation Trial), menée par Timothy Wilt depuis 1994, a concerné 731 hommes. Premiers résultats (rapportés par The Independent) : douze ans plus tard, ceux qui s'étaient vu enlever la prostate ont gagné moins de 3% d'espérance de vie par rapport à ceux que les médecins s'étaient contentés d'observer. Un gain statistiquement non significatif. Sans compter les risques secondaires de l'opération : impuissance pour près de 50% des patients, et incontinence persistante pour 10% d'entre eux.

En cause, l'évolution (souvent) lente de la maladie et l'âge avancé des malades, qui font que ceux-ci meurent généralement d'autre chose. Il apparaitrait cependant que, dans certains cas de cancers avancés ou d'évolutions rapides, l'ablation soit globalement bénéfique.

Les résultats de cette étude ont (notamment) été présentés lors d'une réunion de l'Association européenne d'urologie à Paris en Février, en présence de 11.000 spécialistes venus du monde entier. Ils ont été accueillis par un silence glacial. Un spécialiste britannique de premier plan a déclaré, sous couvert d'anonymat, que "la seule réaction rationnelle à ces résultats est que lorsqu'un patient est atteint d'un cancer de la prostate, il ne faut rien faire".

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Signets Sociaux
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site Internet*
Message*
Code de Confirmation*
8 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10