Voir vos messages    Voir vos messages  
 + Enregistrement
  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

    Reseaux sociaux

  • deviantart
  • Flux rss
  • Twitter
  • facebook
  • stuble
  • delicious
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !




De retour sur Debian avec le support d’Optimus Nvidia grâce à Bumblebee

Publié par BlogOPhil le 26/02/2012 20:18:29 (376 lectures) Articles du même auteur
Cela faisait presque un an que j’avais adopté la distribution GNU/Linux Fedora pour mon ordinateur portable. Un choix à l’époque guidé par la nécessité de faire fonctionner la carte graphique de ce dernier exploitant la technologie Optimus de Nvidia. Grâce aux progrès du projet Bumblebee ...






Cela faisait presque un an que j’avais adopté la distribution GNU/Linux Fedora pour mon ordinateur portable. Un choix à l’époque guidé par la nécessité de faire fonctionner la carte graphique de ce dernier exploitant la technologie Optimus de Nvidia. Grâce aux progrès du projet Bumblebee qui permet le support d’Optimus, j’ai pu revenir à ma distribution préférée : Debian.

Bumblebee 3.0

C’est la sortie de cette version qui m’a incité à me relancer dans des tests afin de voir si je pouvais tenter de changer de distribution GNU/Linux. Je parle ici du projet visiblement à ce jour le plus abouti. Ce projet a connu un fork pour des raisons inconnues, ce qui a séparé le développeur qui avait initialement trouvé la solution au problème Optimus du reste de la communauté de ce projet. Vous pouvez le retrouver sur GitHub sur cette page.

J’ai donc testé différentes distributions et surtout le fonctionnement de Bumblebee, sachant que je souhaitais disposer de Gnome 3 comme bureau. Vous pouvez retrouver sur le wiki les procédures d’installation pour ArchLinux, Debian, Ubuntu et Gentoo, mais rien pour Fedora… C’est une déception pour moi, car je pensais pouvoir mettre à jour la Fedora 15 que j’utilisais depuis un an. Les messages échangés sur la liste de diffusion Hybrid-graphics-linux concernant le support de Fefdora étaient plutôt négatifs.

Il existe bien une procédure “manuelle” pour l’installation de Bumblebee, mais j’avoue avoir renoncé à tenter de la mettre en oeuvre. Côté Ubuntu, c’est le plus simple et cela fonctionne “out of the box”. Ajout d’un dépôt ppa, mise à jour des sources de logiciels, une commande pour installer Bumblebee et c’est fini, ça marche…

Debian finalement

N’ayant pas réussi à obtenir un environnement suffisamment stable sous Ubuntu après l’ajout du bureau Gnome 3, je me suis donc tourné vers la distribution qui m’a fait découvrir les systèmes d’exploitation libre. Pas 100% libre aux yeux des puristes, mais bien assez pour moi.

J’ai tout d’abord tenté une installation sous la version stable de Debian (Squeeze). J’ai suivi le mode opératoire du wiki de Bumblebee et avec l’aide très réactive de la communauté, je suis facilement arrivé à faire fonctionner l’accélération graphique de ma carte Nvidia. Mais voilà, le retour à la version 2 de Gnome m’a semblé un peu rude.

Me voici donc reparti sur une installation de la version de test (ou testing ou encore wheezy) de Debian. J’avais déjà par le passé utilisé durant plus d’un an Debian ainsi, sans rencontrer, si ce n’est ponctuellement, de soucis. Il reste évident que ce que je fais là est totalement à proscrire pour qui ne veut pas passer de temps à faire marcher des choses qui sous d’autres cieux semblent couler de source.

Là aussi, pas de difficultés particulières non plus pour faire fonctionner Bumblebee. A noter, d’ailleurs, que cette version 3.0 gère très bien la mise en veille de la carte graphique Nvidia, lorsqu’elle n’est pas utilisée, procurant ainsi une amélioration plus que sensible de l’autonomie du portable. J’ai pu le constater lors de déplacements cette semaine avec près de trois heures et demi d’autonomie au lieu de de deux petites heures auparavant.

Gnome 3.2 et Thunderbird ESR

C’est avec plaisir que j’ai découvert que cette version de Gnome était désormais inclus dans Wheezy. J’ai ainsi pu utiliser le site d’installation des extensions dédié à ce dernier. J’ai rapidement retrouvé mon environnement de travail avec ses principales fonctionnalités, comme le placement automatique des applications dans des bureaux précis (avec l’extension Auto Move Windows) ou encore les petits applets de la barre supérieure.

Mon logiciel de messagerie est un outil tout particulièrement sensible, car il est à la base de mon travail quotidien, tant pour la communication que pour la planification. J’ai donc choisi d’installer la version Entreprise de Thunderbird pour bénéficier d’une bonne stabilité et éviter que les extensions refusent de fonctionner lors d’un changement de version.

J’ai aussi configuré mes sources de logiciels pour pouvoir piocher en cas de besoin dans les dépôts instables (ou sid) voire exprimental de Debian grâce à la technique du “pinning”. Une bonne idée, car cela m’a notamment permis de résoudre un bug lié au support des cartes USB 3G, en installant un paquet du dépôt sid. J’utilise ainsi la version d’Iceweasel (la version renommée de Firefox pour Debian) 10.0.2 du dépôt sid.

Au final, je suis pour le moment pleinement satisfait de cette configuration. Il me reste quelques soucis d’intégration de Thunderbird ESR dans Gnome au niveau de l’ouverture de pièces jointes ou encore de l’impression. Un très bon point, ce dernier se met à jour tout seul comme le fait un Thunderbird sous Windows.

Par rapport à la Fedora 16 que j’ai également testée, ma Debian testing fait “moins fini” et m’a demandé plus d’efforts pour la configurer, mais pour moi, cela reste acceptable même si je ne le recommande pas à tout le monde.

Ubuntu reste la distribution GNU/Linux avec Mint (mais qui est basé sur Ubuntu) la plus simple à installer et configurer. Debian garde un côté rustique, qui continue de restreindre son usage à un public de techniciens hélas.

On finit par la traditionnelle photo du bureau pour ce genre d’article.

Wheezy Optimus Debian Bumblebee

/> Réagir à cet article

Article original écrit par Philippe Scoffoni le 26/02/2012. | Lien direct vers cet article
/>Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons BY à l'exception des images qui l'illustrent (celles-ci demeurent placées sous leur mention légale d'origine).

.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Signets Sociaux
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site Internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10