Voir vos messages    Voir vos messages  
 + Enregistrement
  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

    Reseaux sociaux

  • deviantart
  • Flux rss
  • Twitter
  • facebook
  • stuble
  • delicious
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !




La névralgie d'Arnold (arnoldagie) : comment la soulager?

Publié par Un Internaute le 23/02/2008 15:40:00 (23984 lectures) Articles du même auteur
A toutes celles et ceux qui souffrent de cette saleté je poste ce message parce que j'ai trouvé quelques petits trucs qui me soulagent lors des crises.La névralgie d'Arnold (ou Arnoldalgie) vient de l'inflammation du nerf d'Arnold qui suit le trajet suivant : il part du côté gauche du dos juste sous l'omoplate, remonte le long de la colonne vertébrale sous le trapèze puis passe par le côté du cou pour remonté sous le cuir chevelu et finit au dessus de l'oeil gauche. Généralement lors de la crise on sens plus ou moins la partie terminale du nerf (crâne et front) et pour ma part les crises se déclenchent avec une très grosse brûlure à l'oeil.







La prise d'antalgiques fonctionne en tout début de crise mais est rarement efficace lorsque la crise est déclarée parce que la crise est en fait la conjonction de deux facteurs :
- le nerf est enflammé ce qui crée une grosse contracture des muscles du haut du dos
- les muscles crispés entretiennent l'inflammation du nerf

Bref après le petit cours théorique, voila en gros ce que je fais quand une crise se déclenche :
Si possible demander a quelqu'un de vous masser le dos : la contracture musculaire se situe en général quelque part sur le trajet du nerf expliqué plus haut, c'est une grosse boule dure au toucher et qui fait très mal lorsqu'on appuie. L'idée est de "casser" cette boule par des massages puissants (appuyer très fort en pétrissant cette zone). Je vous préviens tout de suite c'est très douloureux vu que le nerf est en quelque sorte coincé par l'étau des muscles, mais c'est un mal nécessaire pour soulager la crise. Essayer de se détendre lors du massage (facile a dire vu la douleur que cela entraine !! Mais je sais de quoi je parle c'est efficace). Petit a petit la boule de muscles se ramollit et a tendance a se déplacer le long du nerf (on commence parfois par attaquer sous l'omoplate pour finir a l'occiput), il faut la suivre jusqu'en haut du cou, au dela les muscles n'interviennent plus sur la crise.

Si on a pas de bonne ame sous la main pour se faire masser, on peut arriver a se débrouiller sois meme avec un angle de mur (un ami m'a dit qu'il fallait se coucher sur le sol avec une bouteille remplie d'eau chaude sous le dos sur laquelle on roule). De toutes facons se pétrir soi meme l'épaule soulage rien que par le fait qu'on oublie la migraine parce qu'on a mal ailleurs momentanément.

Concernant les effets de ces massages voila ce que j'ai pu observer lors de ma dernière crise.
Je m'étais réveillée avec une grosse crise (oeil en feu, vertiges, nausées, la tete qui divagait etc.) J'ai demandé a ma soeur de me masser (elle ne sait pas le faire du tout mais c'est simple quand on a compris qu'il faut masser justement là ou ca fait le plus mal !). Le massage a duré 10-15 minutes et m'a détendu le dos. Au bout d'une heure la douleur avait été divisée par 3 (juste un point sur le front), plus de vertiges, de nausées etc. et associé à la prise d'antalgiques la crise a duré moins d'une journée (sachant qu'en général ces crises peuvent aller jusqu'à 3 jours).

Une grande quantité d'antalgiques puissants ou les triptans généralement employés fonctionnent mal ou pas du tout avec la névralgie d'arnold. Les triptans sont concus pour les migraines dues au trijumau (nerf de la face) dont le fonctionnement est très différent de celles due à nonold (), l'important dans ces cas la est de casser le cercle vicieux d'auto-entretien de la crise dû au fait que la crispation des muscles empêche l'inflammation du nerf de se calmer.

Voila j'espère que ca vous aura servi, en ce qui me concerne j'ai appris cette technique d'un ami qui est kiné qui souffre aussi de cette saleté !

Bonne journée !
Tillow
Note: 8.00 (19 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Signets Sociaux
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site Internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10