Voir vos messages    Voir vos messages  
 + Enregistrement
  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

    Reseaux sociaux

  • deviantart
  • Flux rss
  • Twitter
  • facebook
  • stuble
  • delicious
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !


La preuve par Gandrange : le bonimenteur dans ses œuvres

Publié par Olivier Bonnet le 05/02/2009 16:20:00 (582 lectures) Articles du même auteur
C’était le 4 février 2008. Le président était venu à Gandrange (Moselle), dans l’usine ArcelorMittal, rassurer les ouvriers menacés de licenciement et leur promettre qu’il ne les laisserait pas tomber...







sarko gandrange "Nous sommes prêts à faire le nécessaire quel que soit le propriétaire, car notre objectif, c’est de garder des usines ouvertes en France, parce qu’un pays qui n’a plus d’usines est un pays qui n’a plus d’économie. Soit nous arrivons à convaincre Lakshmi Mittal et nous investirons avec lui, soit nous trouvons un repreneur et nous investirons avec lui. L’Etat préfère investir pour moderniser le site plutôt que de payer de l’argent pour accompagner des gens soit en préretraite, soit au chômage. Nous sommes prêts à mettre de l’argent pour faire des investissements qui auraient dû être faits depuis longtemps sur le site et qui n’ont pas été faits !" Puis, trois jours plus tard : "Je me rendrai à Gandrange dans deux mois pour graver ces engagements dans le marbre." Il n’est jamais revenu. "Sarkozy, c’est un grand stratège, croyait alors Xavier Phan Dinh, élu CGT au CE de l’usine. Là, ses conseillers ont dû lui montrer que c’était un dossier facile à faire aboutir, alors il saute sur l’occase pour rétablir sa cote de popularité. Si c’est du flan, sa crédibilité va en prendre un coup." Un grand stratège ? Un bonimenteur, oui ! Quant à sa crédibilité, bien naïf qui lui en a jamais attribué une once. Voilà qui explique l’érection ironique par les syndicalistes de Gandrange d’une stèle gravée de l’inscription suivante : "Ici reposent les promesses de N. Sarkozy".

 stèle

Le président s’est invité ce soir à la télévision pour expliquer pourquoi, malgré les deux millions de personnes descendues dans la rue le 29 janvier dernier pour protester contre sa politique, il ne changera rien. Les journalistes appelés à l’interroger feront-ils leur travail en lui rappelant Gandrange ? C’est finalement le seul suspense de ce Sarkoshow. Que nous boycotterons pour notre part, en paraphrasant ce qu’il déclarait à propos des grèves : maintenant, quand Sarkozy parle, en France, personne ne s’en aperçoit !

Mise à jour : Sarkozy a bien été interrogé sur Gandrange. Mais le journaliste connaissait-il le dossier, ou était-il pétrifié de peur ? Toujours est-il qu’il ne l’a pas contredit quand il a évoqué le centre de formation, selon lui toujours d’actualité, alors que le projet initial était la création d’un nouveau centre pour 120 élèves et qu’il ne reste plus que la promesse d’en intégrer... 20, dans une structure déjà existante !

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Signets Sociaux
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site Internet*
Message*
Code de Confirmation*
4 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10