Voir vos messages    Voir vos messages  
 + Enregistrement
  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

  • First Image

    web applications

    Lorema psum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

    Reseaux sociaux

  • deviantart
  • Flux rss
  • Twitter
  • facebook
  • stuble
  • delicious
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !




Branle-bas de combat à l'université !

Publié par Manu Bourges le 02/02/2009 20:00:00 (459 lectures) Articles du même auteur
Les enseignants-chercheurs ne sont pas réputés pour être des gauchistes qui passent leur temps à manifester. Pourtant, dans de très nombreuses universités, ils appellent à la grève illimitée dès aujourd'hui ; et celle-ci risque d'être très suivie.






Si leur colère d'aujourd'hui est due à la réforme du statut des enseignants-chercheursenseignants-chercheurs et à l'augmentation de l'autonomie et du pouvoir accordés aux présidents d'universités, le malaise de l'enseignement supérieur vient de loin. On se souvient, sous l'ère Raffarin des coupes budgétaires. Le démantèlement continu de la Recherche française ne s'est pas arrêté depuis.

La grande idée qui est derrière la politique gouvernementale dans le domaine de la recherche est la mise en concurrence permanente des enseignants et des chercheurs. C'est l'application du libéralisme économique au monde de l'enseignement supérieur, comme si la concurrence était le remède à tous les maux et devait permettre des progrès scientifiques formidables. Que je sache, dans tous les autres domaines où elle est appliquée, on ne constate pas d'amélioration, bien au contraire.

C'est en tout cas ne pas connaître la spécificité de la recherche, un milieu où chacun s'inspire de travaux des autres, où tout le monde travaille ensemble et non pas les uns contre les autres. J'enjolive certes un peu, mais il me semble qu'une vraie amélioration devrait tendre vers un monde de solidarité entre chercheurs, plutôt que d'en faire des adversaires et des concurrents. C'est faire de la recherche un outil de promotion de carrières individuelles alors qu'elle devrait être au service de tous.

Cette colère là, si elle ne va pas empêcher la France de fonctionner (du moins dans l'immédiat), peut faire des dégâts sur l'image du gouvernement à long terme, car les Français sont fiers de leurs scientifiques en général. Et au-delà, ce sont nos enfants qui sont concernés, puisque la qualité de l'enseignement risque d'être la première victime de ces réformes. A noter que des assemblées générales étudiantes ont lieu dans plusieurs universités, en lien avec ce mouvement mais aussi celui du 29 janvier.

Comme les questions des enseignants chercheurs et des universités sont complexes, je mets en lien deux sites qui vous permettront de comprendre le danger des réformes en cours beaucoup mieux que je ne le ferais :

Sauvons l'université

 

Sauvons la recherche

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Signets Sociaux
Mettre en favoris dans Blinklist Mettre en favoris dans del.icio.us Mettre en favoris dans Digg Mettre en favoris dans Fark Mettre en favoris dans Furl Mettre en favoris dans Newsvine Mettre en favoris dans Reddit Mettre en favoris dans Simpy Mettre en favoris dans Spurl Mettre en favoris dans Yahoo Mettre en favoris dans Balatarin Mettre en favoris dans Faceboom Mettre en favoris dans Twitter Mettre en favoris dans Scripstyle Mettre en favoris dans Stumble Mettre en favoris dans Technorati Mettre en favoris dans Mixx Mettre en favoris dans Myspace Mettre en favoris dans Designfloat Mettre en favoris dans Google Plus Mettre en favoris dans Google Reader Mettre en favoris dans Google Bookmarks
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site Internet*
Message*
Code de Confirmation*
9 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10